Mer. 7 Déc. 2016

La Gravière

21h

10.-

LA She

LA Witch

USA

She Keeps Bees

USA

Jolie musique, jolie ambiance et jolies sorcières que ces L.A. Witch. En trio pour mieux garantir la cohésion, chère à ce joli bout de groupe californien qui, entre Poison Ivy et l’adolescence emo, déchire tout dans leur petit confort ébranlé. Timides et effrayantes, elles se sont frayé un chemin inattendu vers le spectre de la vague rock’n’roll minimaliste que traverse en ce moment l’Amérique et ces (de plus en plus) nombreux groupes féminins. Alors même si l’Europe en décembre ne permet pas vraiment les mini-shorts de Malibu, elles n’ont pas peur du froid, et les belles se baladent en Europe aux côtés de leurs soeurs Coathangers, qui étaient aussi de passage sur les planches de l'Ecurie il y a deux ans pour nous mettre sens dessous pour le reste de la semaine. Alors venez braver en live Sade, Irita et Ellie, pour une scène de ménage à trois avec gros rouge à lèvre et rictus de mépris !

Et pour ouvrir, She Keeps Bees, très très beau duo, cette proposition de La Gravière pour la soirée toute en aura féminine. Ou presque... Jessica Larrabee, gardienne d’abeille, comme ses consœurs Patti ou Cat Power, magnifie vraiment l’art hypnotique de la musique et ce en couple, à la ville comme à la scène. La guitare grimpe dans les corps habitacles, la voix mugit dans la chaleur de la nuit new yorkaise. Venus de Brooklyn, Jessica et son Andy LaPlant, sèment graines et mini-douleurs avec leur dard enroué. Quatre albums, dont le dernier produit par Deerhunter, gravés à jamais dans nos vies d’humains désorientés.

Belles soirées sous les étoiles, parmi les femmes et l’homme.